L’Adduction d’Eau Potable regroupe les techniques permettant d’amener l’eau depuis sa source à travers un réseau de conduites ou d’ouvrages architecturaux vers les lieux de consommation

L’Adduction d’Eau Potable (AEP) peut se diviser en divers éléments :

  • La source qui peut être un forage équipé d’un système de pompage (cas le plus fréquent), un cours d’eau naturel ou un plan d’eau ;
  • Un réseau de transport constitué de canalisations souvent enterrées, d’ouvrages d’arts et d’un système, automatisé ou non, de vannes et de pompes ;
  • Divers systèmes de stockage intermédiaires ;
  • Un réseau terminal de distribution amenant l’eau aux consommateurs finaux ou à des points de distribution collectifs (pompes, fontaines, etc.).

Il existe deux types d’adduction :

  • l’adduction gravitaire, où l’écoulement de l’eau à des pressions importantes est causé par la différence des niveaux hydrauliques : l’altitude de la source est supérieure à l’altitude du point de consommation, et se déplace donc grâce à la force de gravitation d’où son nom. C’est le principe du château d’eau ;
  • l’adduction par refoulement où la pression sur le réseau et l’acheminement de l’eau se fait à l’aide de pompes à l’intérieur de stations de pompage.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial